Securicom

Vidéosurveillance copropriété

Avantages des caméras de surveillance

  • Sécurisation des parties communes
  • Réduction des vols et dégradations de véhicules dans les parkings
  • Dissuasion des intrusions dans la copropriété

Pourquoi un système de vidéosurveillance en copropriété ?

Les copropriétés sont régulièrement la cible d'intrusions et dégradations en région parisienne. Les vols et dégradations de véhicules sont fréquents surtout dans les parkings, même lorsque la porte de garage est sécurisée.

Les parties communes comme le local à vélo et le local poubelles peuvent être également la cible de dégradations ou de vol qui nuisent à l'ensemble des copropriétaires.

Les caméras au service de la protection des copropriétaires

La copropriété se compose en général aussi de sous-sols, d’un ou plusieurs bâtiments et de multiples zones d’accès : escaliers, portes d'entrées, caves. Toutes ces zones peuvent être sécurisées.

Installer un système de vidéosurveillance dans votre copropriété dissuade les intrusions, le vandalisme, le vol des véhicules, le squat des parties communes grâce à la présence des caméras et des panneaux d'affichages placés judicieusement aux entrées.

Quel caméra de surveillance pour la copropriété ?

Pour sécuriser la copropriété, le type de caméra dépends de la zone à surveiller. Nous préconisons la pose de caméra mini-dôme fixes haute définition avec vision nocturne et anti reflet pour toutes les zones intérieures : parkings, couloirs, escaliers. Les modèles résistants aux chocs sont à favoriser pour éviter la casse ou la dégradation involontaire (déménagements, etc..)

Pour les parties extérieures soumises à la pluie, au gel et aux différentes intempéries, nous vous proposons des modèles robustes type "bullet". Différentes technologies sont disponibles: Anti contre-jour, vision nocturne, thermique. Il peut être par exemple judicieux de sécuriser un local potentiellement inflammable avec ce type de solution (local poubelle ...)

Placement des caméras de surveillance

En général, les caméras sont installées dans ces zones spécifiques: hall d'entrée, parking, ascenseur, espaces communs : le jardin, le local à vélo. Les caméras de surveillance ont le droit de surveiller les parties communes, par contre elles ne doivent pas filmer les portes d'entrée des habitants, les balcons, terrasses et espaces privatifs des résidents. Il n'est pas possible de filmer tout ou partie de la voie publique.

Les caméras en extérieur doivent être positionnés stratégiquement de façon à couvrir tout le périmètre requis ne pas subir de vandalisme !

Qui peut consulter les images enregistrées ?

Lors de l'assemblée générale, on vote pour désigner celui ou celle qui pourra consulter les images. Il s'agit bien souvent d'un membre du syndic ou encore du gardien de l'immeuble. On peut également désigner des copropriétaires qui seront habilités à cela.

Législation sur la vidéosurveillance en copropriété

Où sont autorisés les caméras de surveillance en copropriété ?

Les systèmes de vidéosurveillance sont autorisées dans les espaces communs de la copropriété : paliers, escaliers, parking, cave, cour externe, ascenseur, zone des boîtes aux lettres. L’emplacement des caméras de vidéosurveillance est décidé lors des réunions de l’assemblée générale.

Déclaration à la CNIL

Il est nécessaire de déclarer le système a la CNIL si certaines caméras sont présentes dans des zones d'accès restreintes, comme par exemple le hall de l'immeuble, accessible uniquement via digicode ou badge. C'est une déclaration qui se fait directement en ligne sans autorisation en retour : Formulaire de déclaration

Autorisation préféctorale

Une autorisation préfectorale est nécessaire dans le cas ou certaines caméras filment des zones de la copropriété accessible à toute personne, comme un passage extérieur.

Il faudra impérativement faire une demande d'autorisation auprès de la préfecture. Vous devrez répondre au questionnaire de conformité qui justifie que l'installation est conforme aux normes techniques.

Rapport de présentation nécessaire à partir de 9 caméras

A partir de 9 caméras, il sera aussi nécessaire de réaliser un rapport de présentation qui argumente les motivations de l'installation et propose un plan détaillé du positionnements des différents éléments du système de vidéosurveillance.

Conformité de l'installation et respect des règles.

Les images peuvent être stockées au maximum 30 jours pour consultation par le gardien. Au delà de cette période, les images doivent être écrasées. Les caméras ne doivent pas filmer le personnel de la copropriété de manière constante.

De plus, des panneaux d'informations doivent signaler l'existence du dispositif de vidéosurveillance. Le panneau doit mentionner le numéro du responsable et donner les informations d'accès aux images.

En fonction de votre projet, votre conseiller securicom dédié sera en mesure de vous proposer une installation conforme et de vous accompagner dans les démarches administratives.

Tarifs d'une installation vidéosurveillance pour une copropriété

Nous réalisons régulièrement des audits sécurité de copropriété principalement en île-de-france. Le tarif dépends bien entendu de la taille de la copropriété et de la superficie à surveiller mais nous pouvons tout de même vous présenter une fourchette de prix étant donné que nous retrouvons régulièrement le même type de configuration pour les copropriétés que nous installons.

En tant que copropriété il est obligatoire de faire réaliser plusieurs devis qui seront soumis à l’approbation de l'ensemble des copropriétaires lors de l'assemblée générale. Pour choisir l'installateur final, le devis de vidéosurveillance devra remporter la majorité des suffrages.

Exemple de tarif installation 4 caméras + un enregistreur :

Pour l'installation de 4 caméras de surveillance intérieurs en mini dôme fixe comprenant la pose et la configuration d'un enregistreur IP avec moniteur de surveillance, le côut total de l'installation sera de 5000€ en achat du matériel et de 114€ par mois en location sur 60 mois. La pose d'une caméra revient environ à 1200€ tout compris si l'on prends en considération le matériel de stockage des images, le câblage et la configuration.

Ce tarif est indicatif et dépends du matériel utilisé et de votre besoin spécifique mais nous installons régulièrement des copropriétés en vidéosurveillance dans la fourchette 3000-5000€. Il s'agit souvent de sécuriser une parking avec quelques caméras de surveillance.

Location ou achat du matériel de vidéosurveillance ?

Le matériel est proposé à la vente (installation + vente) ou à la location longue durée sur 60 mois pour une copropriété. Les deux solutions se valent. La solution de la location présente l'avantage de lisser le tarif de l'installation et du matériel sur 60 mois.

Intervention d'un conseiller securicom en AG de copropriété

Il est assez fréquent que certains copropriétaires s'inquiètent de la protection de leur vie privée et il convient de vulgariser et d'expliquer que le système de vidéosurveillance n'est pas là pour espionner, les images n'étant consultées qu'en cas de dégradation avérée.

Votre conseiller securicom intervient lors de l'assemblée générale de copropriété pour présenter le matériel qui va être installé, les différentes modalités de stockage et consultation des images, la législation en vigueur.

Vous avez des questions supplémentaires ?

En validant ce formulaire, j'autorise la société SECURICOM à me contacter de façon personnalisée par téléphone à propos de ses services. Vos données personnelles ne seront jamais communiquées a des tiers. En savoir plus sur notre politique de confidentialité

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience sur notre site. En continuant à l'utiliser, vous acceptez l'utilisation de cookies comme indiquée dans nos mentions légales.
Consultez également notre politique de confidentialitéok